Bolina is now an Ecocoast company Ecocoast

Barrière à débris à l’écluse de Kain

Barrière à débris à l’écluse de Kain
| bolina-admin |

BARRIÈRE À DÉBRIS À L’ÉCLUSE DE KAIN

Bolina a installé une barrière à débris à l’écluse de Kain en Belgique pour arrêter les débris flottants de bloquer la centrale. 

En 2018, l’écluse de Kain, sur l’Escaut à proximité de Tournai en Belgique, a été entièrement rénovée. Deux barrages à clapet ont été installés pour le contrôle automatique du niveau de l’Escaut, où les débits supérieurs à 100 m³/s ne sont pas rares.

Mais la différence de hauteur a également été exploitée avec l’installation de 3 centrales hydroélectriques avec des vis d’Archimède de Vandezande.

Ces vis sont protégées à l’entrée par une grille d’arrêt des déchets métallique. Cependant, les quantités de débris flottants étaient si importantes que le nettoyage manuel de ces grilles n’était pas envisageable. De gros morceaux de déchets dérivants tels que des branches et même des arbres entiers, combinés à de petites branches, des feuilles et bien sûr du plastique, ont complètement bouché les grilles. Résultat: un débit insuffisant vers les vis sans fin des centrales hydroélectriques. La seule option? Tout arrêter et enlever tous les débris flottants avec un camion-grue.

Comme l’entrée de l’eau dans les centrales hydroélectriques se faisait par un canal séparé, il était impossible d’enlever les débris flottants par les barrages à clapet existants. L’installation de la barrière de contrôle de débris flottants PDB600 de Bolina à l’entrée de ce canal d’entrée a permis de guider automatiquement les débris flottants vers les barrages à clapet. Le choix s’est porté sur des flotteurs noirs de manière à minimiser l’impact visuel. Compte tenu de l’existence de pieux de signalisation et de guidage, il n’y avait en effet aucune nécessité d’attirer l’attention des bateliers et des plaisanciers sur les flotteurs.

À cet effet, le barrage anti-pollution permanent de Bolina a dû évidemment être placée de biais. Cependant, étant donné la présence du canal d’entrée direct en béton vers les centrales électriques, l’écran de 45 mètres de long a été installé du 2ème pieu de signalisation jusqu’à l’entrée des barrages à clapet. Bien entendu, les deux ouvertures entre l’écluse et les autres pieux de signalisation ont été fermées par des écrans de 13 et 8 mètres respectivement. Comme le débit principal est toujours guidé vers les centrales électriques – ou vers les barrages à clapet si les débits sont plus importants – les débris flottants sont désormais retirés automatiquement et les centrales électriques peuvent fonctionner avec un rendement optimal.

Contactez-nous si vous souhaitez obtenir plus d’informations. On a des partenaires en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique pour vous aider et répondre à vos questions.

Barrière à débris à l’écluse de Kain